• Percée à partir de 1895, la rue Réaumur (2ème et 3ème arrondissements) est un fabuleux témoin de l’architecture du début du 20e siècle, symbole d’un urbanisme nouveau imaginé par les architectes de l’époque.

    La rue a en effet été construite après plusieurs modifications du cahier des charges des immeubles parisiens, régis jusque-là par la très stricte réglementation Haussmannienne. Alors qu’avant les immeubles devaient respecter une même hauteur et des mêmes lignes principales de façades pour ne former qu’un seul et même ensemble architectural, de nouveaux décrets (1882, 1884, 1902) assoupliront ces normes.

    L’inventivité des architectes fut alors à nouveau libérée, et ceux-ci expérimenteront rue Réaumur de nouvelles formes urbaines et l’utilisation de matériaux nouveaux (fer et béton). La Mairie de Paris organisera même pour l’occasion un « concours des façades ». Concours à l’origine uniquement réservé à la rue Réaumur, que la Mairie étendra par la suite à tout Paris.

    Arpenter la rue Réaumur, depuis la Bourse jusqu’aux Arts et métiers, est à la fois une découverte des recherches architecturales du début du 20ème siècle,  ainsi qu’un pur plaisir pour les yeux ! (Nous proposons ici un parcours depuis la Bourse, mais celui-ci peut très bien se faire dans le sens inverse).

     

    Rue Réaumur, symbole de l’architecture du 20ème siècle


    Note : la rue Réaumur avait un objectif principalement commercial. Les bâtiments devaient abrités du commerce de gros et de textile. Les architectes faisaient donc face à un double enjeu : concevoir un bâtiment dans lequel fabriquer et vendre, et proposer une architecture originale jusque-là inconnue. 

    Juste après la Bourse, remarquez le n° 132-134. Cet immeuble en pierre de taille avec dôme et horloge a été construit en 1899-1900 pour une banque. Immeuble primé au Concours des façades de la ville de Paris.

     

    Rue Réaumur, symbole de l’architecture du 20ème siècle

     

    En face, 121 de la rue Réaumur, appréciez la rotonde composée de Bow-Windows, et l’utilisation de la ferronnerie pour les balconnets,

     

    Rue Réaumur, symbole de l’architecture du 20ème siècle

     

    124 rue Réaumur. Cet immeuble  est caractéristique des constructions industrielles pendant la période art nouveau. Ses éléments les plus originaux sont l’ossature apparente en acier,  les bow-windows du 4e étage et l’apparition étonnante de la brique au 5e étage.

     

    Rue Réaumur, symbole de l’architecture du 20ème siècle

     

    Le 118 rue Réaumur, construit en 1900, illustre aussi l’adaptation de l’art nouveau aux impératifs d’une activité commerciale. La construction en pierre de taille est symétrique (une rareté dans l’Art Nouveau !) et la façade présente une grande verrière en métal sur 3 niveaux.

     

    Rue Réaumur, symbole de l’architecture du 20ème siècle

     

    A côté, l’immeuble au n° 116 rue Réaumur a été primé en 1898 au concours des façades de la ville de Paris

    Au 97 de la rue se trouve un immeuble dans le mêle style que le n°118.

    Le 82-96 de la rue est un bâtiment typique de la construction des grands magasins au 19ème siècle. Inauguré en 1897 en même temps que l’inauguration de la rue, il accueillera le grand Magasin A Réaumur jusqu’en 1960. Il abrite aujourd’hui différents commerces et bureaux. A l’angle de la rue Saint-Denis, ne loupez pas la belle horloge entourée de mosaïques polychromes.

     

    Rue Réaumur, symbole de l’architecture du 20ème siècle

     

    En face du grand magasin, au n° 69, se trouve un très joli bâtiment de 2 étages en pierre de taille surmontés d’une superbe verrière métallique, construit en 1898.

     

    Rue Réaumur, symbole de l’architecture du 20ème siècle

     

    Plus loin, au 61-63 rue Réaumur, vous découvrirez l’un des plus beaux immeubles de la rue. Élevé en 1898, il présente une façade néogothique surmontée d’une horloge monumentale. Les sculptures au-dessus de la porte représentent les saisons et les signes du Zodiaque, et à côté de chaque chiffre du cadran de l’horloge, se trouvent une évocation des 12 mois de l’année.

     

    Rue Réaumur, symbole de l’architecture du 20ème siècle

     

    Découvertes non-exhaustives bien sûr. N’hésitez donc pas pendant votre balade à garder votre tête bien haute, et vos yeux bien ouverts !

    Article paru dans Un jour de plus à Paris


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique